Les bienfaits du sport et de l’alimentation


Peu importe que vous fassiez du sport ou pas, votre alimentation doit être avant tout équilibrée pour une bonne santé. Néanmoins, chez les sportifs où l’organisme est soumis à rude épreuve, le lien entre l’alimentation et l’activité physique est encore plus étroit. Il faudra manger correctement pour répondre aux besoins de l’organisme, mais aussi pour améliorer les performances. Plus de détails sur les bienfaits du sport et de l’alimentation dans la suite de cet article.

Les bienfaits d’une activité physique

Tout d’abord, il est important de savoir que pour bouger, pour que notre cœur continue de battre correctement, pour respirer et même pour réfléchir, nous dépensons de l’énergie. Si vous vous rapprochez d’un diététicien du sport, il vous expliquera donc que l’activité physique est importante pour équilibrer notre bilan énergétique au quotidien. Il s’agit tout simplement de la différence qu’il y a entre nos apports énergétiques (grâce à la nourriture) et les dépenses énergétiques.

Retenez donc que l’un des principaux bienfaits d’une activité physique est de nous aider à dépenser les calories apportées par notre alimentation ainsi que celles qui sont stockées dans notre organisme. Mais dans ce cas, il faudra rééquilibrer son alimentation pour avoir des résultats significatifs. Le sport va nous aider ainsi à maintenir une certaine forme et nous éviter une prise de poids inutile.

Il faut aussi souligner le sport nous aide au maintien de notre état de santé général. Marcher, courir, faire du vélo, faire de la natation… et même les travaux ménagers représentent en effet une source d’un grand nombre de bienfaits. Le fait de pratiquer une activité physique régulièrement va :

  • vous permettre de rester en bonne santé
  • contribuer à réduire le stress et ses effets négatifs sur votre santé
  • contribuer à booster votre système immunitaire
  • contribuer à muscler votre cœur
  • vous permettre de prévenir les risques de certaines maladies.

Nombreuses sont les études qui ont montré que le fait de bouger régulièrement permet de diminuer les risques de maladies cardiovasculaires, de diabète, d’hypertension artérielle ou de cancers.

Par ailleurs, il a été démontré que la pratique d’une activité physique régulière joue un rôle important auprès de personnes atteintes d’Alzheimer. Ainsi, le taux de mortalité et les risques de chutes sont plus bas chez les malades qui font du sport. Soulignons donc que cela agit énormément sur le cerveau en atténuant le syndrome dépressif ainsi que les anxiétés. Aller courir chaque matin, par exemple, a des effets sur la bonne humeur et favorise aussi le sommeil la nuit.

Quel lien entre sport et alimentation ?

Comme nous l’avons plus haut, et nombreux sont les spécialistes qui (à juste titre) s’accordent pour dire que le sport est un bon moyen de rester en bonne santé. Toutefois, vous ne pouvez pratiquer une activité physique régulièrement et espérer de très bons résultats sans revoir votre alimentation. Elle doit être bien adaptée aux efforts que vous fournissez chaque jour, mais aussi et surtout équilibrée. Même si vous avez la voiture la plus rapide du monde, sans un bon carburant, elle n’ira pas bien loin et son moteur risque même de ne pas résister à la longue.

Retenez donc que votre organisme, tout comme c’est le cas avec le véhicule, a besoin d’être bien alimenté. Vous devez opter pour un régime cohérent aussi bien quantitativement que qualitativement ; et ce quel que soit votre niveau de pratique. Prenons encore l’exemple de la course chaque matin ; au cours de cette activité, vous allez brûler des calories et dépenser une certaine quantité d’énergie. Vous vous demandez certainement déjà si ce n’est pas l’objectif et si ce n’est pas contradictoire de vouloir encore bien manger. La réponse est à la fois oui et non.

Si vous voulez continuer à courir chaque matin, autrement dit permettre à votre organisme de supporter les efforts consentis, des apports énergétiques suffisants sont donc indispensables. Ce sera donc à vous de trouver un juste équilibre en fonction de vos objectifs ; d’où l’importance de se rapprocher d’un professionnel. Mais en aucun cas, l’alimentation ne doit être négligée en pratiquant du sport. Même pour les plus sédentaires, elle joue un rôle important sur l’état de santé général.

Par ailleurs, après un effort, vous avez besoin de bien vous alimenter et de bien vous hydrater pour vite récupérer. Cela permettra en effet d’éviter les risques d’hypoglycémies, de courbatures ou encore de coups de fatigue. Les apports énergétiques de votre alimentation vont contribuer à reconstituer les différentes réserves de l’organisme et limiter les blessures.

En parlant de blessures, vu qu’on n’en est jamais à l’abri, vous devez penser à comment vous serez remboursé après un choc. Que vous soyez professionnel, amateur ou que ce soit recommandation de votre médecin, il faudra penser à souscrire une mutuelle MAAF par exemple.

Un régime alimentaire sportif adapté : quelques principes à retenir

Déjà, il faut garder en tête que les glucides constituent le carburant des différents muscles de notre corps. Quant aux lipides, il s’agit plutôt d’un carburant d’efforts à long terme. Les protéines sont très importantes pour la construction et la réparation des tissus.

équilibrer alimentation pour profiter des bienfaits du sport
L’alimentation doit être équilibrée pour profiter des bienfaits du sport.

Ensuite, il est conseillé de :

  • manger au moins 5 fruits et légumes par jour
  • ne surtout pas rester à jeun si vous devez par exemple aller courir le matin avant de vous rendre au boulot
  • prendre au petit-déjeuner un vrai repas
  • adopter un régime composé avec des légumes secs et des aliments céréaliers comme le pain, les pâtes, le riz…
  • inclure dans chacun de vos repas une ration de lait, laitage ou fromage
  • consommer au moins une fois chaque jour, et en fonction de l’intensité de votre pratique, de la viande, du poisson ou des œufs. Mais les spécialistes recommandent de privilégier beaucoup plus le poisson
  • ne pas oublier l’importance des matières grasses ; vous pouvez en prendre en quantité limitée, si votre objectif est de maigrir ou privilégier uniquement celles d’origine végétale
  • réduire votre consommation de sucreries qui sont beaucoup plus conseillées pour des activités assez intenses. Il s’agira dans ce cas de consommer de jus de fruits, des pâtes de fruits, du miel ou des barres de céréales…
  • réduire sa consommation de boissons alcoolisées. L’idéal serait de ne pas dépasser au quotidien deux verres de vin de 10 cl, par exemple, ou 2 bouteilles de 25 cl pour ceux qui consomment de la bière
  • s’hydrater correctement avant, pendant, après l’effort et tout au long de la journée. N’attendez surtout pas d’avoir soif avant de boire de l’eau.
Publié le 29 août 2020