Douleur à la cheville : zoom sur cette pathologie courante


Tout le monde peut, un jour, être amené à ressentir une douleur au niveau de l’une de ses chevilles, ou bien, dans certains cas, au niveau des deux en même temps. Les causes peuvent être diverses et il n’est pas toujours facile de mettre à profit les choses nécessaires afin d’aller mieux. Si vous vous retrouvez dans ce genre de situation, voici quelques informations à connaître à ce sujet.

A quoi peuvent-elles être dues ?

Concrètement, lorsque l’on a mal au pied, et plus précisément à une cheville, les origines peuvent être diverses. En effet, la douleur peut aussi bien être osseuse, articulaire, ligamentaires, musculaires ou bien encore tendineuses.

Outre la sensation douloureuse en elle-même, il pourra être possible de constater d’autres symptômes tels que :

  • un gonflement
  • des rougeurs
  • l’apparition d’un hématome
  • une sensation de craquement
  • une raideur au niveau de la cheville
  • des difficultés dans la mobilité

Les causes d’une telle douleur peuvent être variées. Dans la plupart cas, elle peut résulter d’un traumatisme comme, par exemple, une entorse, une luxation, une fracture, une foulure, une rupture du tendon d’Achille ou bien encore une tendinite.
Dans d’autres situations, les causes pourront être différentes, notamment chez les personnes qui souffrent d’arthrose ou d’arthrite. Dans ce genre de cas, il n’est pas rare de mettre à profit des appareils de massage pour les pieds comme vous pouvez en trouver sur pied-zen.fr.

Que faut-il faire ?

Lorsque l’on commence à ressentir une douleur de la cheville, qu’il y ait eu un traumatisme ou non, il reste conseillé de se tourner du côté de l’avis d’un professionnel de la santé.
Si vous avez eu un choc, l’avis de votre médecin traitant ou bien, dans certains, d’un médecin urgentiste, sera primordial afin d’effectuer un diagnostic précis et de mettre en place les traitements nécessaires. À noter que la consultation d’urgence est également de mise si vous commencez à ressentir une douleur soudaine et particulièrement vive.

Votre médecin traitant pourra également se tenir à votre disposition si vous ressentez cette douleur de façon chronique. Dans tous les cas, il reste préférable de ne pas la laisser s’installer, au risque de faire plus de dégâts qu’autre chose (le premier examen clinique permettra notamment de définir l’origine de la blessure et, si besoin, de mettre au point des examens complémentaires).

Pour pouvoir établir un diagnostic avec certitude, il n’est pas rare qu’un médecin demande de passer une IRM afin d’avoir une vue précise de la structure du pied ainsi que celle de la cheville. De ce fait, il sera à même d’identifier l’origine du problème et de prescrire un traitement adéquat afin de vous aider à soulager la douleur.
Dans le cas où la douleur est d’origine traumatique, il sera généralement conseillé d’immobiliser la cheville. Dans d’autres cas, la prise d’anti-inflammatoire pourra être recommandée. D’autres techniques pourront être mises à profit afin de soulager au maximum la douleur. Au même titre que l’appareil de massage pour pied, il sera possible de s’aider de glace, notamment lorsque la douleur survient à la suite d’un traumatisme. À noter que certains traitements naturels ont également su faire leur preuve pour soulager la douleur de cheville.

Publié le 1 février 2019