Intérêt de la thérapie TENS dans le traitement des douleurs


La TENS (neurostimulation électrique transcutanée) est une technique destinée à soulager les douleurs. Elle consiste à transmettre des impulsions électriques à proximité des parties douloureuses via des électrodes placées sur la peau. Dans cet article, découvrez le fonctionnement et les grands principes de cette méthode ainsi que ses bienfaits sur la douleur.

TENS : définition et principes

L’electrotherapie TENS (= Transcutaneous Electrical Nerve Stimulation en anglais, soit neurostimulation électrique transcutanée en français) est une méthode non médicamenteuse permettant d’atténuer les douleurs chroniques sans engendrer d’effets indésirables. Pour vous soulager, la TENS utilise un courant électrique de faible tension émis via des électrodes collées sur la peau. L’appareil relié aux électrodes et permettant de générer le courant électrique est un neurostimulateur.

Les processus par lesquels le courant électrique peut atténuer les douleurs n’ont toujours pas été élucidés. En revanche, deux hypothèses permettent d’expliquer cet effet analgisant :

  • La théorie du passage contrôlé de la douleur (ou théorie du portillon) formulée par Ronald Melzack et Patrick Wall, (les inventeurs de la neurostimulation transcutanée. D’après cette hypothèse, le courant électrique transmis aux nerfs permettrait de stopper le message de la douleur vers le cerveau.
  • La production endogène d’analgésiques naturels qui est stimulée : les analgésiques endogènes sont des substances dites antidouleur produites naturellement par l’organisme. Grâce à l’émission du courant électrique vers les nerfs, leur production serait boostée.

Les actions analgésiques de la TENS pourraient également provenir de l’association de ces deux mécanismes.

Les intérêts de la TENS sur les douleurs

Les premiers bienfaits de la TENS sont d’ordre antalgique, autrement dit que les neurostimulateurs seraient efficaces pour combattre la douleur. De nombreuses études ont d’ailleurs démontré les effets positifs de cette méthode.

Par exemple, si vous souffrez d’arthrose au genou, la neurostimulation transcutanée permettrait de vous soulager. Idem, si vous avez des douleurs lombaires chroniques, cette technique non médicamenteuse serait bénéfique. Certains experts ont démontré que la TENS pourrait être utilisée comme traitement additionnel pour atténuer une douleur lombaire sur le court terme. Sur le long terme, la TENS n’aurait cependant pas d’effets positifs.

En 2002, une étude a aussi démontré les effets positifs de la neurostimulation transcutanée sur la douleur entraînée par la dysménorrhée. Mais en 2007, deux petites études ont observé que la TENS avait une action sur les douleurs ressenties lors des menstruations uniquement sur le court terme.

Autre bienfait : la TENS diminue les douleurs lors de l’accouchement. En effet, selon une étude menée en 2007, les femmes ayant reçu une neurostimulation transcutanée ont ressenti moins de douleur au moment de leur accouchement que celles ayant reçu un placebo.

Enfin, la neurostimulation transcutanée permettrait d’atténuer les douleurs lors d’une chirurgie dentaire.

Très souvent, les traitements de neurostimulation transcutanée sont réalisés à l’hôpital ou dans des cliniques de physiothérapie, souvent sur demande du médecin.

Publié le 14 octobre 2019