9 Français sur 10 souffriraient de stress : quelles sont les méthodes pour s’en débarrasser ?


La dernière étude en date d’Opinion Way (2017), démontrait que près de 90 % des Français souffrent de stress. De plus, une étude IPSOS en début d’année 2020, démontre que les jeunes en sont encore plus affectés que les adultes. Comment peut-on reconnaître notre niveau de stress et agir de manière à le réduire ?

Comprendre son niveau de stress

En thérapie comportementaliste, le spécialiste posera la question ouvertement à son patient : sur une échelle de 1 à 10, quelle est selon vous, votre niveau de stress ? Cela peut paraître simpliste, mais en vérité, on ne se pose généralement pas cette question.

S’éveiller à son niveau de stress est la première étape pour y remédier. Ensuite, cette échelle représentera des niveaux bien différents selon l’individu.
Un moine bouddhiste qui indiquerait un niveau élevé risquerait plus d’être au bord de l’effondrement psychologique qu’un individu dont le travail implique un grand nombre de responsabilités, et donc une anxiété soutenue.

Quelles sont les méthodes disponibles pour calmer l’anxiété

Il existe une grande variété de méthodes pour réduire le stress. En voici quelques-unes qui pourront nous aider chaque jour :

La respiration Buteyko

L’hyperventilation, causée par le stress, est source de plusieurs autres maladies. Voilà ce qui a encouragé ce docteur à chercher et trouver une façon de respirer qui puisse combattre et faire disparaître l’hyperventilation. La respiration Buteyko permet de restreindre la respiration, de manière à la ramener à son niveau normal.
Buteyko, un chercheur russe, a mis au point cette technique avec une équipe, alors qu’il tentait de trouver une solution pour une forme d’asthme dont il souffrait personnellement.

La relaxation progressive de Jacobson

Le stress se ressent aussi physiquement, particulièrement au niveau de notre musculature. Edmund Jacobson, un médecin américain, est parti du principe que pour relaxer, on devait relâcher la tension musculaire. Pour ce faire, il suggère de contracter chaque groupe de muscles, un à la fois, puis de relâcher en expirant doucement, tout en conservant notre attention sur ce relâchement.

La sophrologie

À la base de la sophrologie se trouve le training autogène de Schultz. Son objectif est l’auto-détente. Pour y arriver, on doit se mettre en position assise ou allongée, avant d’entreprendre une relaxation musculaire par autosuggestion.

Cette pratique s’avère aussi efficace pour perdre du ventre après une grossesse lorsque ces kilos sont dus au stress.En se répétant la phrase « Je suis tout à fait calme », on procède graduellement au relâchement de chaque partie de notre corps. Celles-ci deviennent lourdes, dues à l’abandon de la tension, ce qui génère de la chaleur causée par la vasodilatation des vaisseaux sanguins.

Attention : il arrive fréquemment que l’on trouve le sommeil suite à cet exercice.

 

Publié le 24 juin 2020