Faire du sport quand on est malade : est-ce une bonne idée?


Il y a deux écoles en ce qui concerne le sport quand on est malade : ceux qui disent qu’il est profitable pour le corps de faire de l’exercice physique et ceux qui sont farouchement contre. Faisons un petit point pour savoir ce qu’il convient de faire ou non lorsqu’on est malade.

Que se passe t’il quand on fait du sport?

Sachez déjà que le sport permet de réguler la sécrétion d’hormones. Il renforce le système immunitaire et il a une incidence positive sur les maladies chroniques en diminuant leur apparition. Voila les bienfaits du sport lorsque le corps est en bonne santé, vous trouverez d’autres bienfaits sur le site https://www.equipement-sportif.com/

Quand l’organisme est malade, le système immunitaire est très sollicité et donc affaiblit, il a besoin de ressources supplémentaires pour combattre la maladie. D’ailleurs, en plus des médicaments classiques, vous pouvez avoir recours à l’acupuncture pour vous rétablir plus vite.

Lorsque l’on fait du sport, le corps dépense de l’énergie, or en cas de maladie, il en a besoin pour lutter et se défendre contre l’agression. Si vous faites du sport, vous allez donc mobiliser de l’énergie et le corps va s’épuiser, se déshydrater. Le sport peut donc ralentir la guérison de la personne. Cependant, on constate tous qu’il y a des « petites » maladies dans lesquelles on ne se sent pas trop affaibli, alors comment savoir si on peut faire du sport ou non?

Quand faire du sport?

Voici quelques petites affections qui nous permettent de maintenir une activité sportive :

  • le nez qui coule
  • le nez bouché
  • mal de gorge
  • mal de tête léger

Lors de ces signes physiques, vous pouvez pratiquer votre sport sans vous poser de question.

Les maladies qui ne permettent pas de faire du sport sont :

  • en cas de fièvre : vous risqueriez de vous déshydrater encore plus
  • état grippal (fièvre, frisson, courbatures…)
  • grande fatigue
  • bronchite
  • gastro
  • migraine
  • maladies graves

Dans tous ces cas, il est quand même déconseillé de faire du sport sous peine d’affaiblir encore plus votre organisme et le système immunitaire.
Il faut savoir s’écouter et reconnaitre les signes de votre corps qui vous disent de vous reposer. Il est préférable de ne pas pratiquer d’activité physique lorsque l’on est malade sous peine de réduire ses performances par épuisement du corps.

Quand vous souffrez d’une grippe par exemple, prenez le temps de vous reposer même après la disparition des symptômes. Ainsi votre corps aura récupéré assez d’énergie pour la pratique du sport. Sachez que transpirer ne fait pas évacuer les microbes donc ça ne sert à rien de vous épuiser inutilement : laissez votre corps ce qu’il doit faire pour lutter contre la maladie.

Conclusion

Lors de maladie, la pratique sportive peut devenir néfaste pour l’organisme : on épuise le corps et on le vide de son énergie alors qu’il en a besoin pour lutter contre la maladie. Lorsque vous avez un rhume ou une petite toux il n’y aura pas d’impact négatif, vous pouvez continuer votre entrainement. Pour une autre affection plus importante, prenez le temps de vous rétablir avant la reprise du sport.

Publié le 20 février 2019